Le compte de résultat


- Sur la forme
Il se présente sous une forme condensée (en liste) et est destiné à des usages externes, cad qu’il ne constitue pas un objet de gestion.
Aux EU, la présentation du compte de résultat est simple ou evolué (distingue le résultat courant des résultats non courants). Il indique les montants de l’exercice précédent et très fréquemment ceux des exercices antérieurs. En GB, le compte de résultat distingue les activités ordinaires des activités extraordinaires. Une autre particularité est la publication du résultat par action (importance du PER).
- Sur le fond
Aux EU, on ne fait figurer en charges que les éléments intervenant directement dans le coût des produits ou des marchandises vendues. Ainsi, les réductions commerciales, les provisions pour dépréciations des clients etc.. ne sont pas des charges mais comptabilisées dans un contra-account du compte de ventes.
Le regroupement des charges d’exploitation s’opère par fonction (achat, vente, administratif) et non par nature.
L’originalité du compte de résultat anglo-saxon est de ne pas faire apparaître la va de l’entreprise, ni la production totale. Il fait ressortir une notion fondamentale appelée cost of goods sold ou prix de revient des marchandises vendues, et, par différence avec les ventes, la marge brute ou gross margin.
Pour établir leur cdr, les américains doivent utiliser leur compta ana, en particulier répartition des coûts entre coût direct et coût indirect, pour calculer le cost of goods sold
Au EU, comme au Japon et en GB, le compte de résultat mentionne uniquement les ventes (net sales), sans préciser s’il s’agit de marchandises vendues ou de production vendue. Sur ce point, le cdr français est plus clair et plus complet (pas obligé de voir en annexe si entreprise commerciale ou de production).
Il existe un résultat sur les activités abandonnées, un résultat sur les éléments extraordinaires, un résultat sur les changements dans les principes comptables appliqués.

détails supplémentaires :
points et virgule au contraire de nous, négatif en ( ) :  (1,555,091,15)
Depreciation = constation comptable d’une diminution de valeur d’une immo corp, amortization = perte de valeur sur les actifs inc.
presque toujours “earnings per share”, du moins aux EU.

france-autoentrepreneur.com - Tous droits réservés pub